C'est Bon

Aujourd'hui, Cheffe Nanou nous fait faire un petit tour dans le sud du Sénégal, en Casamance avec une revisite du "c'est bon", un plat qui fait saliver plus d'un !


"C'est bon" est un plat très sain et équilibré à base de riz blanc (ou "niankatang"), de poisson et de fruits de mer. Des variantes de ce plat, il y en a pas mal (mais je rêve quand-même de goûter à la recette originale de nos sœurs de la Casamance, celle-là doit être exceptionnelle. En attendant, je me console avec ce plat bien garni de Nanou) !

Pour la préparation, les ingrédients sont surtout au choix de la personne aux fourneaux. Des plats comme ça, nous en raffolons, du fait de la flexibilité qu'on a dans l'exécution de la recette. Héhé, en fait on fait avec les moyens du bord comme nous aimons !


Est-ce donc nécessaire de vous présenter la recette ? Oui oui quand-même, ça vous permet de voir une autre manière de faire. Et qui sait ? Peut-être que ça vous inspirera en ce dimanche.


Alors, on y va ?



Pour préparer ce "C'est Bon" pour six (6) à huit (8) personnes, on aura besoin des ingrédients suivants :

  1. 1kg de riz

  2. 250g de crevettes

  3. 250g de moules

  4. 3 dorades royales

  5. 500g d'oignon

  6. Des tomates cerises

  7. 1 à 2 citron(s)

  8. 1/2 poivron vert, 1/2 poivron rouge, 1/2 poivron jaune (bon si vous en avez, ce sera plus pour la touche couleur lors du dressage, sinon ne vous embêtez pas trop, "ça reste bon" sans )

  9. Une belle carotte

  10. De l'huile (d'olive)

  11. Des épices de votre choix (sel, poivre, piment doux pour nous)

  12. De la moutarde classique et de la moutarde à l'ancienne

  13. Une cuillère à soupe de sauce algérienne (optionnelle)

  14. De l'huile de palme rouge ("diw tiir" ou "teng kulu touloo")

 

La liste est un peu longue et peut l'être davantage (ou moins) en fonction de ce dont vous disposez.

Les autres fruits de mer comme "toufa", "yokhoss", "yeett", crevettes séchées, ... sont bien entendu les bienvenus pour agrémenter davantage. Si vous avez des feuilles d'ibuscus (bissap) également pour faire du "beugueujj" ou "ranka" c'est encore mieux. PS : ça nous manque tellement, mais on n'en trouve pas facilement donc nous avons fait avec les moyens du bord (encore une fois).
 

Ensuite la préparation et la cuisson se font en plusieurs étapes (possible de faire en parallèle si vous avez plusieurs feux). Nous vous proposons une recette pour optimiser votre temps.

  1. Commencez par nettoyer les poissons. Puis, tranchez-les (comme vous faites quand vous préparez du "firiir". Vraiment, j'ai beau chercher mais je n'ai pas trouvé le mot correct 🤣).

  2. Ensuite, salez, poivrez et marinez selon vos goûts avec la moutarde et les épices que vous aurez choisies.

  3. Déposez les poissons sur un plat à four (ajoutez un peu de gras éventuellement) et mettez ensuite au four pour la cuisson.

  4. Pendant la cuisson du poisson, nettoyez les fruits de mer, puis assaisonnez-les avec de la moutarde (classique et/ou à l'ancienne) et des épices de votre choix. Ensuite mettez-les de côté (au frais si vous préférez). On en a fini avec eux pour le moment, on en aura ensuite besoin au dressage.

  5. Épluchez les oignons et découpez en petits dés, en tranches ou en rondelles (comme vous préférez). Ensuite faites-les revenir dans 3 cuillères à soupe l'huile (d'olive) et assaisonnez selon votre goût. Surveillez régulièrement jusqu'à ce que la cuisson vous convienne. Vous pouvez ajoutez un tout petit peu d'eau (vraiment un tout petit peu), de la moutarde et ajuster les épices et le sel au besoin. Selon la texture et votre sensibilité, vous pourriez ajouter 1 à 2 cuillères à soupe d'huile (d'olive). Pour une bonne dégustation, ne laissez pas l'oignon cuire trop longtemps jusqu'à devenir trop mou. Personnellement, je préfère quand c'est légèrement croquant !

  6. Pendant ce temps vous pouvez préparer en parallèle le riz blanc ("Niankatang"). Je ne détaille pas la recette du "Niankatang" ici. En effet, cela mérite un post à part, car ne fait pas du bon "Niankatang" qui veut. Mais bon, je suppose que vous êtes des pros. Autrement, si besoin, ce sera l'occasion de nous laisser un petit mot en commentaire.

  7. Pendant que le "niankatang", le "poisson" et la sauce à l'oignon sont entrain de cuire et qu'ils embaument la cuisine, épluchez la carotte, puis, découpez-la en petits dés. Faîtes de même pour les poivrons. Ensuite mélangez l'ensemble pour un effet multicolore ! Et enfin réservez de côté.

  8. Découpez les tomates cerises (ou pas) et réservez de côté. Coupez également le(s) citron(s) et réservez de côté.

  9. Une fois que c'est fait, passez à la préparation de la petite sauce moutarde. (N'oubliez pas de surveiller la cuisson des poissons, du "Niankatang" et de la sauce d'oignon de temps en temps quand-même !) Pour cela, mettez, dans un petit bol, une à deux cuillères à soupe de moutarde classique, une cuillerée de moutarde à l'ancienne, une cuillère à soupe de sauce algérienne, une cuillère à soupe d'huile (d'olive), du sel (optionnel), du poivre, ou toute autre épice de votre choix. Ensuite, mélangez l'ensemble jusqu'à avoir une texture homogène et disposez dans un récipient bien mignon 🥰.

  10. Attendez (ou pas ça dépend de votre rapidité d'exécution dans les tâches précédentes) la cuisson de tous les éléments sur le feu ou au four et puis hop c'est fini ! On peut passer au dressage.

  11. Euh non non, on n'oublie l'huile de palme ! Faites-la fondre (si besoin) et disposez également dans un récipient bien mignon 🥰.

  12. Dans les cinq(5) dernières minutes de la cuisson du poisson, déposez délicatement les fruits de mer (préparés à l'étape 4) dans le four pour les réchauffer un peu. Là pour le coup on aura vraiment fini la préparation.



Pour le dressage, nous vous laissons faire parler votre imagination. Avec toutes ces couleurs, il y a moins de faire une décoration de taré ! Toutefois si vous êtes à court d'idées, pas de panique ! Cheffe Nanou a pensé à vous avec son magnifique dressage en images. "C'est Bon" non ?


Il ne reste plus qu'à vous dire "bon appétit" ! N'hésitez pas à nous faire part de vos impressions et à nous suivre sur les réseaux sociaux.


Prenez culinairement bien soin de vous !


Avec amour et générosité,

La Petite Main Exquise


21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout